Tchad: où en est-on sur l’enquête du parquet de Ndjaména pour situer les responsabilités sur la bavure polic ière?

Après la mise en arrêt d’une quinzaine de policiers à Ndjaména dans le cadre d’une enquête ouverte par le parquet de Ndjaména après la mort d’au moins un étudiant lors d’une manifestation dans la capitale,a-t-on appris de sources policière.« une quinzaine de policier serait interpéllé » pour raison d’enquête a indiqué un officier de la police couvert d’anonymat.
Il a précisé qu’il s’agissait à la fois d’une« enquête interne et judiciaire.»
Les policiers interpéllés appartiennent tous au Groupement Mobile d’Intervention de la Police( GMIP).
Rappelons-le,les étudiants étaient déscendus dans la rue pour protester contre une nouvelle mésure du gouvernement qui impose le port obligatoire de casque aux motars de la capitale. La manifestation a été durement réprimée par les forces de l’ordre qui ont fait d’un à trois morts parmis les manifestants.
L’enquête ouverte annoncée par le parquet peine à se clarifier,du moment où le chef de l’Etat vient de promettre le chef de la police qui aurait dirigé personnellement les opérations de répréssion sur les manisfestants à un grade supérieur. Enquête ou la poudre aux yeux?

Publicités

Une réflexion sur « Tchad: où en est-on sur l’enquête du parquet de Ndjaména pour situer les responsabilités sur la bavure polic ière? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s