Le 21 février 1995 à Marseille Ibrahim Ali est assassiné

Quartiers libres

Le 21 février 1995 à Marseille, Ibrahim Ali, 17 ans membre du collectif Hip Hop, les B-Vice, était tué d’une balle dans le dos par des colleurs d’affiches du Front National.
Toute la misère et la vie de nos quartiers se retrouvent dans l’enchaînement de cette soirée du 21 février 1995. Ce soir-là, les B-Vice rentrent d’une répétition. Pour trouver un studio, il faut aller au Centre Social près du port, à 8 kilomètres de la Savine où vivent les B-Vice.

B-vice
Les bus et les infrastructures publiques, dans les quartiers nord de Marseille : comment dire ? C’est compliqué à décrire, mais on peut schématiser en reprenant les mots de l’actuel Premier Ministre : c’est l’apartheid. Alors les B-Vice marchent, courent pour ne pas louper la correspondance aux Quatre-Chemins, les bras chargés de platines et de leur table de mixage. Pour les B-Vice le fil de leur vie se…

View original post 1 526 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s