Ukraine / Donbass : premier bilan du désastre de Debaltsevo

civilwarineurope

image« Les troupes sont sorties avec leurs armes, il y a eu un nombre limité de victimes. Ce n’est pas une humiliation, c’est un retrait », affirmait-on jeudi de source diplomatique française au sujet de la débâcle de Debaltsevo. Ce qui démontre que le Quai d’Orsay est sans doute bien plus à la ramasse que ne l’est le régime de Kiev et ce n’est pas peu dire. Porochenko a décidé de sacrifier quelques 5.000 de ses hommes de troupe avec leurs matériels et leurs armements. Il lui sera désormais difficile de cacher cette défaite à son peuple. D’ailleurs, son extrême droite lui demande déjà des comptes. L’après Debaltsevo risque de se passer à Kiev.

Un commandement opérationnel pour les unités de paramilitaires d’extrême droite va être mis en place à Dniepropetrovsk, fief de l’oligarque véreux Ihor Kolomoisky et fourrier des bandes armées néobandéristes et néonazies. L’état-major de cette structure devrait…

View original post 928 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s