Caricaturistes-fantassins de la démocratie à Jérusalem

Michel Kichka

Vendredi 13 a été projeté à la Cinémathèque de Jérsualem, le formidable documentaire de Stéphanie Valloatto et Radu Mihaileanu « Caricaturistes-fantassins de la démocratie ». L’émotion était palpable dans la salle où Plantu et moi avons engagé un dialogue à coeur ouvert avec le public. Le film est d’autant plus fort qu’il parle de la liberté d’expression de douze cartoonistes de douze pays différents et qu’il a été sélectionné et présenté au dernier festival de Cannes, huit mois avant les attaques terroristes à Paris sur Charlie Hebdo et Hyper Casher. Il montre à quel point le dessin de presse est lié à la liberté d’expression et à quel point rien n’est acquis dans ce domaine, que les régimes soient démocratiques ou non.
Après la projection, le Consulat de Jérusalem nous accueillait pour un débat animé en présence d’intellectuels palestiniens, français et israéliens. Nos collègues palestiniens Baha Boukhari de Ramallah et Khalil…

View original post 99 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s