•La prison comme solution ? C’est l’option que semblent avoir choisie les autorités congolaises pour faire face à la ferme opposition /LA LIBRE BELGIQUE

Démocratie Chrétienne, D.C.

Nettoyage dans le monde politique congolais

Marie-France Cros Publié le vendredi 30 janvier 2015 à 17h31 – Mis à jour le dimanche 01 février 2015 à 09h07

  • La prison comme solution ? C’est l’option que semblent avoir choisie les autorités congolaises pour faire face à la ferme opposition aux tentatives de maintenir M. Kabila au pouvoir (photo). Leur projet de nouvelle loi électorale, qui semblait destiné à prolonger le président Kabila au-delà du terme de son dernier mandat, a été modifié sur ce point, en raison des émeutes qu’il a suscitées, mais reste ambigu (voir « La Libre Belgique » du 28 janv.). Plusieurs dirigeants politiques d’opposition font en effet soudainement l’objet de poursuites judiciaires pour des faits de droit commun ou sont incarcérés.

Dernier cas en date : Pascaline Kudura, porte-parole intérimaire du regroupement de partis d’opposition MPP (Majorité présidentielle populaire), arrêtée vendredi à la mi-journée. Son avocat, Me Jean-Joseph Mukendi…

View original post 429 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s