Kinshasa : quelque 50 candidats à l’amnistie saisissent la CPI pour leur libération

CKS News & Coralie Kienge Show

cpi En avant plan, Firmin Yangambi, 3e de gauche à droite, avec ses trois co-accusés, devant la haute cour militaire à Kinshasa, avant le verdict Radio Okapi Ph John Bompengo

Une cinquantaine de bénéficiaires à l’amnistie appellent la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) à ouvrir une enquête sur la violation du droit international humanitaire dont ils se disent victimes. Près d’un an après la promulgation de la loi d’amnistie pour faits de guerre, faits insurrectionnels et infractions politiques en RDC, ces candidats à l’amnistie dénoncent leur détention prolongée à la Prison centrale de Makala. Ils affirment avoir épuisé les procédures internes, depuis la présidence de la République jusqu’au Parlement, en passant par le gouvernement pour obtenir leur libération, en vain.

View original post 251 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s