Qui profite d’avoir tué Charlie?

GLOBAL RELAY NETWORK

Des bougies sont placées près d'une affiche lisant "Je suis Charlie" et un crayon à La Rochelle le 7 janvier 2015, alors que les gens se sont rassemblés pour rendre hommage aux douze personnes tuées lors d'une attaque par deux hommes armés aux bureaux du journal satyrique français Charlie Hebdo, à Paris - Photo AFP/Xavier Leoty Des bougies sont placées près d’une affiche lisant « Je suis Charlie » et un crayon à La Rochelle le 7 janvier 2015, alors que les gens se sont rassemblés pour rendre hommage aux douze personnes tuées lors d’une attaque par deux hommes armés aux bureaux du journal satyrique français Charlie Hebdo, à Paris – Photo AFP/Xavier Leoty

Par Pepe Escobar, le 8 janvier 2015

Un commando djihadiste au style professionnel livre une attaque en plein cœur de Paris. Cui bono?

Une préparation et une organisation minutieuses, des Kalachnikovs, un lance-roquettes, des cagoules, une veste à munitions couleur sable bourrée de chargeurs supplémentaires, des bottes de l’armée, une évasion facile à bord d’une Citroën noire…

Et le glaçage sur ce gâteau particulièrement mortel: un soutien logistique basé à Paris impeccable, pour tout mener à bien. Un ancien officier militaire de haut rang, Frédéric Gallois, a mis l’accent sur le fait de l’application…

View original post 1 491 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s